Longe côte et randonnée aquatique en Bretagne

Marcher c’est bon pour la santé et c’est encore meilleur dans l’eau !

Quel que soit votre âge, votre niveau sportif et la saison, jetez vous à l’eau et découvrez le longe côte, activité excellente pour le cœur, le dos et l’équilibre. Trempez-vous juste les pieds, puis jusqu’au genoux et pourquoi pas jusqu’à la taille (Equipé auquel cas d’une combinaison néoprène).

Tous les vendredis, samedis et dimanche, réservez votre chambre, nous vous offrons les petits déjeuners et un guide des plus belles plages pour pratiquer la randonnée aquatique sur nos côtes.

Nous vous offrons nos sacs à dos « Eskemm » et vous prêtons gratuitement des serviettes de bain à l’intérieur, afin de profitez pleinement de ce moment sportif pour faire le plein d’air pur.

Des efforts progressifs par petites foulées

Une fois dans l'eau, on marche, tout simplement. On peut aussi courir, marcher à reculons, faire la chenille (le dernier de la file indienne prend le devant et ainsi de suite...), de façon à varier l'intensité des efforts. « Le longe-côte agit à la fois sur les systèmes musculaire, respiratoire, cardiaque et circulatoire, explique Claude Lalonnier. L'eau fraîche active la circulation du sang et favorise un meilleur retour veineux, action renforcée par le port de la combinaison serrée. En outre, dans une eau à 12 ou 13 °C, on brûle davantage de calories. Ces caractéristiques en font donc un allié contre la cellulite. »

Un travail musculaire intense mais doux

Avec de l'eau jusqu'aux genoux, on avance rapidement : en petites foulées rapides, les cuisses et le système cardiovasculaire travaillent. Avec de l'eau jusqu'à la taille, les mouvements sont plus lents, mais de plus grande amplitude. « Dans l'eau, la résistance est cinq fois plus importante que sur terre, les muscles travaillent donc plus intensément que sur la terre ferme, mais toujours en douceur », explique Claude Lalonnier.

Les articulations ne souffrent pas

Surtout, les articulations ne souffrent pas : « Avec de l'eau jusqu'aux épaules, le corps ne pèse plus que le dixième de son poids », poursuit le spécialiste. Le longe-côte est donc idéal pour les personnes en surpoids ou souffrant des articulations. En cas de mal de dos, il suffit de s'enfoncer dans l'eau jusqu'à ce que le niveau se situe entre le nombril et la poitrine. S'il n'arrive qu'au niveau des genoux, le mouvement de résistance des jambes à tendance à se répercuter sur les lombaires.

Il est aussi possible d'ajouter une pagaie. « Elle permet de garder l'équilibre en cas de vagues ou de courant, explique Claude Lalonnier, et de faire travailler le haut du corps : épaules, dorsaux, trapèzes... »

Un sport pour prendre l'air

Le longe-côte se pratique en plein air et en mer. Un double atout : on s'oxygène tout en reminéralisant l'organisme. Plus la respiration est profonde, plus on absorbe d'embruns, d'ions négatifs (particules chargées électriquement, bénéfiques au système respiratoire) et d'iode, essentiel au métabolisme. On ressort de l'eau détendue et enveloppée d'une douce sensation de bien-être.

Cette offre comprend (pour la réservation d’une chambre) :

  • Une nuit en B&B pour 69€ au lieu de 101€
  • Un guide des plus belles plages pour pratiquer le longe-côte.
  • Un sac à dos « Eskemm » vous est offert (et des serviettes de bain supplémentaires prêtées)

Service en plus :

  • Pour les plus sportifs équipés d’une combinaison néoprène, nous gardons en stock vos équipements pour vos prochains WE.

Cette offre est valable

  • Tous les vendredis, samedis et dimanches sous réserve de disponibilités.